1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

logo asso Shanti 2017

 

La Guerre n'est pas la Solution elle est le Problème

Un film de Louis CAMPANA et François VERLET.
Durée:50mn
Ce film documentaire et pédagogique a été réalisé suite au jeûne d’une équipe de compagnons de l’Arche, de Quakers et de Franciscains à New-York devant le siège de l’ONU.
Il s’inscrit lui aussi dans la Décennie des Nations Unies pour une Culture de la Non-violence et de la Paix au profit des Enfants du Monde.
Il est une invitation au jeûne, à la prière, à la réflexion sur le pourquoi d’une guerre. Est-ce donc une fatalité pour nos civilisations que d’être bâties sur le crime, justifié avec vertu, morale et esthétisme ? 

 La Guerre n'est pas la Solution elle est le Problème


 

Voir un extrait

 

ÉPUISÉ

 

 

 

La guerre n’est pas la solution,

 

elle est LE problème.

 

Le sens d’un Jeûne.

 

Siège de l’ONU, Février Mars 2003.

 

Après « les Colombes de l’Ombre », « Lanza del Vasto, le Pèlerin », voici un nouveau film de Louis Campana assisté de  François Verlet, produit par l’association SHANTI.

 

Ce film documentaire et pédagogique de 51’30’’ a été réalisé suite au jeûne d’une équipe de compagnons de l’Arche, de Quakers et de Franciscains à New-York devant le siège de l’ONU. Il s’inscrit lui aussi dans

la Décennie des Nations Unies pour une Culture de la Non-violence et de la Paix au profit des Enfants du Monde.

Il est une invitation au jeûne, à la prière, à la réflexion sur le pourquoi d’une guerre. Est-ce donc une fatalité pour nos civilisations que d’être bâties sur le crime, justifié avec vertu, morale et esthétisme ?

 

 

Jean-Baptiste LIBOUBAN : Un jeûne, pourquoi ?…veille, prière…ou protestation, pression…sept jours de vie offerts aux diplomates de l’ONU pour les assister dans leurs décisions…

 

Alain RICHARD, franciscain : Les racines de la violence dans la culture américaine…colonialisme, mission divine, le marché et sa propre morale…

 

Théo DOLLGAST : Dans le ventre de la Baleine, …

 

Tonino DRAGO : L’Amérique dans une génération…Fatalité active, fatalité passive ?

 

Guy NICOLAS : Islamologue… Les  manipulation des deux côtés,…Les « entrepreneurs identitaires ».

 

Mary-Anne MUELLER : Présidente de Pax Christi New-York : J’accuse les gouvernements américains de génocide en Irak… femmes, enfants irakiens, soldats américains très malades suite à l’emploi de bombes à uranium appauvri…le prix à payer pour la sécurité américaine selon le gouvernement…

 

Daniel VIGNE : Le mimétisme, source de toute violence. Une violence sous couvert de vertu, de morale, d’esthétisme.

 

Jean-Marie MULLER : Refuser toute justification de la violence…

 

Willi SEMMLER : Professeur d’Economie à l’Université de New-York : une régression spectaculaire à venir, une économie mise à mal. Court terme et  long terme.

 

Emile SHOUFANI : curé de Nazareth. L’écoute de l’autre implique une conversion du cœur…

 

En fond, New-York, Manhattan, ses 30 % de gens vivant sous le seuil de pauvreté, les 500 000 repas distribués chaque jour  par des organisations caritatives. La ville de la statue de la Liberté, ébauche d’une dictature qui ne dit pas son nom…les manifestations des anti-guerre…le métro…Wall Street…Ground Zéro…

 

Le tout encadré par la musique d’une chorale de Gospel dans les quartiers noirs du Harlem, comme un cri de secours…

 

Association SHANTI, 37 rue de la Concorde 11000 Carcassonne Tél et fax 0468711833